Sac réutilisable

SACS RÉUTILISABLES

De nombreux avantages aux sacs réutilisables

Les sacs réutilisables, permettent tout d’abord de diminuer leur production. Ceci aurait pour conséquence, de réduire par la même occasion, la consommation d’énergie et l’émanation de gaz polluant. Les rejets de sacs dans les poubelles seront aussi rabaissés, et éviteront moins de souci aux éboueurs, aux incinérateurs, et au public en général. C’est la raison de leur appellation « sac écologique ».

Les concepteurs s’attèlent alors dans la course pour trouver le meilleur sac réutilisable, au meilleur prix, non polluant et réutilisable. Les sacs réutilisables vont véhiculer plusieurs fois, et pendant un certain temps, l’image de marque des sociétés qui les fournissent. Certains sacs bien travaillés, sont tout de même de loin plus jolis que les sacs en plastique simple!

Quelques inconvénients

Précautions à prendre

Autant que possible, vous devez identifier les sacs déclarés écologiques. Les labels correspondants se trouvent normalement imprimés sur les sacs. Choisissez la certification NF Environnement « sac cabas », qui est plus suivie au niveau de la France. Prenez la peine de vérifier leur existence sur le sac réutilisable. Puis, ne vous encombrez plus de sacs qui ne vous serviront qu’une seule fois.

Le sac réutilisable nécessite un certain nombre de soins, avant de recevoir des produits alimentaires. En premier lieu, il doit être en bon état, et ne comporter aucun trou ni déchirure. Le sac destiné à transporter des produits alimentaires, ne doivent pas être mélangé à d’autres sacs qui auraient servi pour le transport d’objets non alimentaires. Vous devez donc séparer les sacs selon leur utilisation, dès le départ.

Ces sacs ne sont pas sans risque pour la santé quotidienne, comme on le pense parfois. Mal nettoyés, ils deviennent le siège de bactéries dangereuses. Nous nous servons quotidiennement des sacs plastiques épais, à tout faire, pour nos produits de la boucherie par exemple. La réutilisation nous incite à les employer en alternance, une fois pour le poisson, et une autre fois pour des légumes. Nous pouvons les poser n’importe où, lors de nos différentes courses, et les contaminations arrivent très vite, sans que nous nous en apercevions.

L’entretien

Tout d’abord, lavez vos sacs en tissu après tout transport de fruits et légumes frais, de poisson et de viande, ou de volaille. Le jus de ces aliments aurait pu couler dans le sac, et le souiller. Cependant, certains sacs d’épicerie classés réutilisables, ne peuvent pas être lavés à la machine. Dans ce cas, il faut les laver fréquemment à la main, avec de l’eau chaude et du savon, et les sécher avant de les réutiliser.

Ensuite, pour désinfecter le sac réutilisable, vous pouvez employer la recette suivante. Mélangez une cuillerée à café d’eau de javel avec 3 tasses d’eau, dans un flacon pulvérisateur. Vaporisez le sac, et rincez-le à grande eau, avant de le sécher à l’aide d’un linge propre, ou à l’air. N’employez jamais un même sac réutilisable, pour transporter des denrées alimentaires et des produits non alimentaires. Au besoin, il faut soit marquer les sacs pour les reconnaître, soit utiliser des couleurs de sac différentes. Pour éviter de vous tromper, adoptez le principe en quatre étapes de la préparation des aliments : lavez, séparez, cuisez et réfrigérez.

Enfin, les sacs employés pour garder la viande et le poisson frais ou congelé, doivent être différents. Séparez les fruits et légumes, et les aliments prêt-à-manger, de la même manière dans votre réfrigérateur. Une fois que vous aurez fini de les ranger, prenez soin de nettoyer l’endroit où vous auriez posé les sacs.

La mode et le prix

Il est possible de garder le sac réutilisable pour deux ou trois saisons. Celui-ci pourra aussi suivre la mode comme les vêtements, car comme la mode est un éternel recommencement, un sac conservé pourra resservir ultérieurement. Dans tous les cas, le sac réutilisable est plus esthétique que ceux qui ne le sont pas. La contrainte pour une femme serait alors, de savoir marier l’esthétique du sac qu’elle a, avec les vêtements qu’elle portera. Elle doit surtout, s’adapter à cet état d’esprit, pour collaborer pleinement à la sauvegarde de notre environnement, mais cela en vaut la peine. Les sacs en fibres naturelles sont logiquement plus chers que ceux en matières artificielles.

Pour un produit écologique, on pose toujours la question si la règle des trois R a été respectée. Le produit est-il réutilisable, réductible et recyclable ? Lorsque les sacs réutilisables arrivent au terme de leur vie, beaucoup d’entre eux ne sont pas recyclables. Aucune norme de fabrication de ces sacs n’a été mise en place au début, laissant libre court aux inspirations respectives des fabricants. Leur objectif était de fournir des sacs solides pour leur réutilisation. Mais ni les coutures, ni les poignées ne sont en matière recyclable. Il en est de même pour certaines fermetures. Il faut les enlever avant de recycler le reste du sac. Sinon, les sacs seront incinérés comme les autres, ce qui quand même bien mieux que de les laisser nuire à la faune pendant des siècles.

Définition et historique du sac réutilisable

Définition

La définition de l’expression sac réutilisable, suppose la définition des deux mots qui la compose. Un sac est un contenant portatif, fait dans une matière naturelle ou artificielle, ouvert sur le haut. Il est destiné au transport ou à l’emballage de produits de provenances diverses. Constitué d’un corps plus ou moins volumineux, et de deux anses, sa forme extérieure se présente de plusieurs façons. Parfois simple, de couleur uniforme, parfois plus travaillée, décorée et attirante, on en voit de toutes les couleurs. Le sac est présent partout, au magasin comme à la maison, au marché comme à la foire, et dans les salons comme aux congrès. Pour les achats, les cadeaux ou pour les déchets, il finit souvent par remplir les poubelles ! C’est l’accessoire devenu indispensable pour la vie quotidienne, mais qui infeste facilement l’environnement, s’il est jeté n’importe où.

La réutilisation d’un objet signifie, sa récupération en vue de l’utiliser une, deux ou plusieurs fois de suite, avant de l’abandonner définitivement. C’est le cas par exemple, du sac plastique distribué à la caisse d’un supermarché. La directive Européenne 94/62/CE, définit la réutilisation, comme une façon de valoriser un emballage, entre autres, un sac. La norme EN 13427 préconise la biodégradabilité et le compostabilité de l’emballage. De plus, elle explique de la manière suivante, les conditions de sa réutilisation. En effet, un emballage ou sac réutilisable, doit comporter uniquement des matériaux recyclables, ou que l’on peut employer comme source d’énergie, ou qui peuvent être compostés.

Historique

Il fut un temps, où les sacs étaient faits en matière naturelle. Les femmes en étaient fières pour faire leurs emplettes, tant l’apparence de leur sac réutilisable par nature, leur plaisait. Ils avaient incontestablement l’empreinte des doigts de l’artiste, qui dépensait son temps à parfaire leur esthétique. Sans un sac accroché au bras, ou maintenu fermement dans la main par les anses, une femme ne se sent pas bien. Ainsi, le sac fait partie de sa tenue, et elle s’en sert à chacune de ses sorties. Elle ne se soucie guère si le sac qu’elle porte a un impact énorme sur l’environnement, puisqu’il aura une longue vie.

Seulement, avec l’impossibilité de faire leurs courses quotidiennement, beaucoup de femmes sont amenées à porter des sacs lourdement chargés. L’arrivée de nouvelles matières plus légères comme le plastique, leur permet l’utilisation de plusieurs sacs à la fois, et la séparation des objets selon leur nature. Les produits dégoulinants et odorants, comme la viande ou le poisson, sont alors isolés des autres articles. Et très vite, les sacs emplissent la maison !

Aujourd’hui

Ils sont distribués gratuitement à la caisse des supermarchés, non seulement pour fidéliser la clientèle, mais pour les aider à acheter plus de choses. Dans ces conditions, le temps moyen d’utilisation d’un sac serait environ de 30 minutes, et ils rejoignent le monde des déchets. Actuellement, dans certains pays comme la France ou l’Irlande, les responsables sont conscients du problème des emballages, liés à l’environnement. Ils ne sont plus gratuits à la caisse des grands magasins, et ils doivent être biodégradables. L’argent ainsi récolté, servira à la collecte et au traitement des déchets.

Au niveau mondial, un habitant des pays comme les Etats unis, le Canada, la France, la Belgique ou l’Australie, consommerait en moyenne 300 à 350 sacs en plastique par an. Mais 80% de ces sacs ne sont pas recyclables. Ils sont alors jetés dans la nature, et on parle d’un septième continent de déchets non biodégradables, dans le Pacifique nord. Sa superficie serait de six fois celle de la France ! Que faire de ces sachets qui inondent et dégradent le paysage? Ne peut-on pas les réutiliser? Sinon, serait-il possible de les recycler, ou de les réduire pour d’autres fins? Et à l’avenir, serait-il possible de les concevoir avec des matières qui auraient les trois caractéristiques demandées pour la préservation de l’environnement? Voilà une bonne raison de privilégier le sac réutilisable.

Différents types de sacs et matières du sac réutilisable

Sac emplettes

Pour faire ses emplettes, le sac réutilisable vous sert beaucoup, pour contenir soit les achats divers que vous aurez effectués, soit les objets que vous voulez emmener dans la plus grande discrétion. C’est parfois un fourre-tout, où vous mettez n’importe quoi et n’importe comment, pendant votre passage dans un magasin. Selon sa matière, il peut représenter le cinquantième du poids de son contenu, pour un volume de 5 à 10 litres. Il vous rend service et vous facilite la vie, mais souvent, une fois son utilisation terminée, il vous encombre. Parfois vous vous en débarrassez facilement, mais souvent vous êtes condamnées à le garder.

Actuellement, de nombreux produits de substitution, des sacs réutilisables, pratiques, solides et ergonomiques, sont à votre disposition sur le marché. Il s’agit par exemple de cabas, de caddies à roulettes, de sac à dos ou de caissettes repliables. Les sacs en plastiques détiennent le record de la légèreté, de la facilité à être logés et à être portés une fois chargés.

Sac cabas

Le sac cabas est de plus en plus employé, pour faire les courses, ou pour les événementiels. Il peut recevoir de la papeterie, des objets cadeaux, ou en plus petit format, des échantillons de produits divers. Il peut servir pour des actions publicitaires, ou pour parfaire les relations publiques. Il sert à accrocher l’œil et l’envie des clients, dans certaines boutiques de cosmétique ou de parfumerie.

Dans la plupart des cas, il porte directement le logo de la maison qui le fournit. En bref, dans le contexte actuel, le sac cabas est un sac réutilisable à volonté. Sa durée de vie permet de diminuer énormément, la masse de déchets issus de l’emploi d’autres types de sacs jetables. Le sac cabas se présente de plusieurs manières, et sous plusieurs formes. Les concepteurs s’efforcent de plus en plus, de personnaliser son apparence, et l’empreignent de leurs touches d’originalités, pour satisfaire leurs clients. Sa partie intérieure est parfois plastifiée, pour simplifier son entretien et pour le rendre plus durable.

Sacs à déchets (poubelle, gravats)

Certaines sociétés ont mis au point, des sacs multi-usages en fibre plastique tissé, capables de porter une charge de 40 Kg. Ils sont réutilisables et résistent aux déchirures accidentelles, dues aux objets pointus, comme des épines ou des branches. Ils ont une contenance de 120 litres. La présence d’une poignée latérale, vous permet de les vider facilement. Vous pouvez les laver à la main. Ces types de sac réutilisable, en plus d’être pliables, donc facile à ranger, tiennent debout. Cette dernière caractéristique les destine à des utilisations pour les déchets de tout genre.

En effet, une forme de sac de ces types, est le Handy Bag de 50 litres. C’est un sac à gravats réutilisable, destiné spécialement à la collecte et au transport de déchets lourds, issus de travaux de construction par exemple. Le soufflet en fond de sac, lui permet un remplissage facile. Pour éviter tout dégagement de poussière pendant sa manutention, le sac est fermé dans sa partie haute, par une fermeture à glissière.

Matières

Papier (kraft, couché, gaufré)

Les sacs à base de kraft sont présents sur le marché, avec différents motifs et couleurs. Le kraft seul, ne permet pas d’avoir un sac réutilisable à 100%, sauf si le sac est employé uniquement pour le transport d’objets secs. Dans ce cas, vous avez le choix entre le joli sac réutilisable en kraft écru, ou brun vergé à 140 g/m², avec des poignées faites avec la même matière, mais torsadée.

Une pièce en carton permet de renforcer le fond, et vous n’avez pas à craindre le glissement de son chargement par cette partie. Certains producteurs conçoivent des sacs en kraft brun lisse recyclé à 100g/m². Il existe alors du papier kraft lisse de couleur blanc ou brun, du papier couché, du papier crème, et du papier gaufré.

Plastique (PVC, polypropylène)

La production de sacs en plastiques a connu une baisse notable ces cinq dernières années. En effet, l’action des campagnes de promotion en faveur du sac réutilisable porte enfin ses fruits. De plus, les sacs en plastiques ne reçoivent pas la certification aux normes d’environnement. En 2007, selon le BNQ, ou bureau de normalisation du Québec, près de deux milliards de sacs en plastique auraient circulé sur le marché, soit cinq sacs par personne par an. C’est le sac de course le plus populaire. Cependant, ce nombre doit être réduit de moitié cette année. En effet, il s’agit de réutiliser les sacs, moyennant un entretien approprié. Par conséquent, une sensibilisation de masse va dans ce sens.

Certains revendeurs peuvent vous proposer des sacs en polypropylène tissé pelliculé. Ce sont des sacs réutilisables par excellence. Ils sont formés d’une base de polypropylène tissé, de manière à avoir la forme générale du sac. Le tissage confère au sac, une structure rigide et très résistante. La surface du sac reçoit ensuite, un pelliculage en polypropylène transparent, brillant ou mat, voire verni, destiné à protéger l’impression. Le sac ainsi conçu est recyclable et réutilisable.

Tissu (polyester, PET, nylon ou coton)

Polyester ou PET

Vous pouvez trouver sur le marché, différents types de sac réutilisable en plastique. Le sac en polyéthylène basse densité, est le plus utilisé. La plupart de ce type de sac, réutilisable et recyclable, porte le label NF environnement. Le polyéthylène est dégradable qu’entre 200 à 400 ans. On peut le revaloriser dans des incinérateurs.

Ce que nous entendons par polyester, se réfère au téréphtalate de polyéthylène, ou PET. Comparé au tissu en fibre naturel, le PET présente l’avantage de ne pas se froisser facilement. Il est aussi imperméable et très rapide à sécher. Il résiste aux moisissures et son entretien est facile, et ne nécessite pas un lavage à l’eau chaude. Il garde son aspect d’origine après lavage. Ses fibres résistent à la saleté. Si vous n’avez pas encore choisi votre de course, prenez-le en PET. C’est un tissu idéal pour les sacs multiple usage, très minces et très robustes.

Dans la même version, le sac course est fabriqué soit en polypropylène tissé ou en PET recyclé. Il est très résistant. Et la couture de liserés autour des soufflets le rend plus robuste. On l’enduit ensuite d’une pellicule brillante ou mat. Dans le même style, il existe également des sacs en polypropylène non tissé. La texture est aussi bien agréable à l’œil qu’au toucher.

Une variété de polyéthylène pour sac réutilisable est aussi employée par les fabricants. C’est l’oxo biodégradable et bio fragmentable, obtenu par ajout de pro-oxydatif dans le polyéthylène. La bio-fragmentation rend le plastique invisible.

Nylon

Le nylon est un élément thermoplastique soyeux. Il a été employé pour la première fois, en 1938, pour les brosses à dents, suivi des bas de nylon pour les femmes en 1940. On le désigne souvent par polyamide ou PA.

Très employé dans l’industrie du vêtement, le nylon trouve son application dans la confection du sac réutilisable. C’est un tissu soyeux très résistant, ayant une bonne élasticité. Il accepte pratiquement toutes les teintes. Il résiste aux abrasions, à plusieurs produits chimiques, et son entretien est facile. Après lavage, il sèche très rapidement.

Coton

La douceur de la fibre de coton, permet la confection de tissu souple et aéré, pour le sac réutilisable. C’est le produit textile le plus utilisé, à cause de la compatibilité de ses caractéristiques avec plusieurs domaines. C’est un tissu très résistant, qui peut recevoir d’autres fibres pour améliorer ses résistances.

Les sacs en coton se font dans du 100% coton à 125g/m². Ils sont lavables, donc réutilisables, esthétiques et durables. Leurs anses peuvent être longues de 62 cm et résistantes. Ils ne comportent pas de soufflet, mais on les emploie tout de même comme fourre-tout intéressant. Ils peuvent recevoir des impressions par sérigraphie.

Jute

Les sacs toile de jute sont confectionnés manuellement et sur mesure, avant de recevoir des impressions en sérigraphie. Les spécifications de dimensions, de motifs imprimés, et de coloris, peuvent être exécutées à votre demande. Ainsi, si vous êtres revendeur, le sac réutilisable en toile de jute peut être personnalisé à votre goût, en une couleur recto verso par exemple.

C’est un sac qui va vous coûter un peu plus cher qu’avec les autres matières, mais il allie élégance et originalité. Le jute combiné au coton, forme un couple de matériaux qui s’harmonisent parfaitement. Le coton peut constituer la couleur naturelle des faces du sac, et le jute formera sa partie colorée. Selon la touche du concepteur, le sac peut être très élégant.

Emballage vert

L’emballage vert est composé uniquement de matériau naturel, biodégradable et récupérable. Rien de sa composition n’apparait sur l’aspect extérieur de ce sac réutilisable. Le matériau comprend 99% de fibre de canne à sucre, ou bagasse, auquel est ajoutée 1% d’huile imperméabilisant, compatible avec les produits alimentaires.

Le sac ainsi constitué, supporte l’eau froide ou bouillante, les micro-ondes et le réfrigérateur. Il est alors réutilisable, recyclable, compostable et dégradable. C’est un sac réutilisable qui connaît un fort développement.

Caractéristiques techniques du sac réutilisable

Formats

Les sacs réutilisables sont présentés en plusieurs formats, qui ne s’écartent pas du format standard. La contenance d’un sac réutilisable est surtout fonction de son format. Pour augmenter leur capacité, et donner plus d’esthétique à leur aspect extérieur, les sacs comportent un soufflet, et un fond en carton.

Son format est alors donné par la formule largeur x soufflet x hauteur. Le bord du soufflet peut être galonné et cousu. Ainsi vous trouverez par exemple du 18 x 8 x 24 cm, ou du 27 x 12 x 36 cm, ou du 32 x 12 x 41 cm, ou aussi du 46 x 16 x 49 cm, qui est un grand format. Les sacs sont en général, en coupe droite sans supplément.

Motifs

L’impression des motifs se fait en général sur une surface de 20 x 15 cm, en une couleur, et sur une ou deux faces, en recto et verso. Parfois, les fabricants offrent des sacs unis, sans impression. Mais la finition motif est en vogue, d’autant plus qu’il vous est possible de porter un sac en assortiment avec votre tenue en général. Un sac réutilisable avec des fleurs imprimées ira aussi bien avec vos randonnées et vos pique-niques.

Un sac avec des motifs beaucoup plus sobres ira bien avec les tenues pour vos courses. Souhaiteriez-vous, porter un cadeau à votre professeur, un ami…? Un joli sac en papier avec des motifs gais, et plus personnalisés, servira de matière d’introduction qui leur fera plaisir. Et pour se souvenir des visites en salon, des séminaires et des congrès, rien de mieux qu’un joli sac réutilisable.

En général, l’épaisseur de polypropylène standard non tissé, servant à la confection d’un sac réutilisable se situe entre 85 et 130 g/m². Mais certains fabricants soucieux de la résistance du sac utilisent une épaisseur entre 120 et 200 g/m². Certains sacs dits en bi matériaux sont faits avec du polypropylène non tissé, muni de pellicule en film de polypropylène bi orienté. Les rayures sur les côtés des soufflets sont en biais. L’épaisseur de la matière se situe entre 120 et 200 g/m². Leurs poignées en polypropylène non tissé confèrent au sac réutilisable, un aspect plus chic, avec des impressions allant de 1 à 8 couleurs. Pour donner une qualité supérieure aux impressions, les fabricants les conçoivent « en sandwich » entre deux matériaux. Ceci permet de protéger des chocs et des frottements, les motifs bien présentés, et assure ainsi la durabilité et la réutilisation du sac.

Tenue

La poignée est la partie la plus résistante du sac réutilisable. Sa jonction avec le corps du sac doit être solide. Les poignées peuvent être dans la même matière que le corps du sac. Pour les sacs en papier par exemple, les poignées sont en papier torsadé, pour rester dans l’uniformité de la matière. Parfois, les stylistes préfèrent des poignées en cordages ou en tissu, ou en ruban coton, pour donner un rendu plus esthétique, et une structure plus résistante.

On utilise également du nylon, sous forme de ruban ou de tube. Les formes de poignée en tuyau en gomme, donnent plus de confort dans le transport du sac chargé. Les poignées peuvent être longues, pour l’accrocher aux épaules. Elles sont aussi courtes, ou taillées directement dans le corps du sac. Le sac peut être fermé à l’aide d’une fermeture zippée. Ce dernier accessoire, complète le confort allié au luxe sur le sac réutilisable. Sa résistance à l’humidité est améliorée par le pelliculage de la face interne et externe.

Normes, certifications liés au sac réutilisable et effets sur l’environnement 

Le label emballage réutilisable signifie que le sac peut être réutilisé avec ou sans traitement, comme le lavage. Tout dépend de son utilisation. Un sac en papier qui aurait servi à l’emballage de produits cosmétiques, sauf coulage éventuel, ne peut pas être souillé. Il peut être réutilisé plusieurs fois avant d’être laissé à l’abandon définitivement.

Certifications

Les certifications NF environnement « sac cabas », concernent les fabricants et les distributeurs de sacs. La notoriété de cette certification date de 1947, et elle est reconnue internationalement, pour être une norme de qualité. Dans un marché de plus en plus concurrentiel, vos sacs seront avec elle, valorisés, et jouiront non seulement du label de qualité, mais surtout de sa conformité vis-à-vis de l’environnement. Plus de 61% des gens exigent en priorité, les produits portant la marque NF (Ipsos 2009). Le message que vous passerez ainsi à l’endroit des consommateurs, emploie le marketing au service de la protection de l’environnement. Vous défendrez alors, la qualité et la limitation des conséquences qui nuisent l’environnement, durant le cycle de vie du sac réutilisable cabas.

Pour recevoir la certification NF, le dossier du fabricant doit suivre quatre étapes, la demande de certification, l’étude de recevabilité, les modalités de contrôles d’admission et l’évaluation des résultats. Le sac réutilisable doit répondre aux critères suivants. Sa matière ne doit pas contenir de substances dangereuses comme le CMR, ou les métaux lourds. Elle ne doit pas provenir de ressources non renouvelables. Les encres d’impression pour le sac, ne doivent pas comporter d’éther de glycol. Les rejets de carbone pendant l’impression du sac doivent être limités. Le sac doit être recyclable et il ne doit pas y avoir d’OGM.

Normes

Les caractéristiques techniques prises en compte pour le sac réutilisable sont sa résistance à la rupture et à la déchirure. Leurs épaisseurs doivent répondre à des critères d’esthétiques et de pratiques. Les sacs en papier et en plastique doivent avoir les qualités alimentaires et écologiques. Les normes concernées sont la NF H 34-010 de 1986, pour l’emballage en matière plastique. L’ISO 14021, est relatif à l’auto déclaration environnemental, étiquetage de type II. Le contrôle de la qualité d’impression est régi par la référence JIS Z 1711 de 1986.

Effets sur l’environnement

L’adoption du sac réutilisable, permet d’apporter une forte contribution à la préservation de l’environnement. Il vous fait participer concrètement au développement durable, sans remettre en cause votre confort de vie. Cela suppose néanmoins une attention et une volonté de tous les instants. Non seulement, il s’agit d’un comportement citoyen mais aussi en protégeant notre environnement, cela préserve notre santé et celles de nos enfants. Aucun sac plastique non biodégradable ne doit plus être jeté dans la nature, car il finira à la mer.

Combien de tortues ont péri après les avoir ingurgité, en les confondant probablement à des méduses ? Tous les ans, le rejet de sacs plastiques dans le monde s’élève entre 500 et 1 milliard de milliards. La majorité d’entre eux se retrouvent dans la nature. L’idée de sac réutilisable, s’avère donc la seule bonne solution durable, pour réduire ces rejets. Comme le rappelle un site Internet, un sac à usage unique, c’est une seconde de fabrication, 20 minutes d’utilisation et 4 siècles de dégradation ! Ce slogan ce suffit à lui-même…

Offre, prix et garantie du sac réutilisable

Offre

En matière de sac réutilisable, vous pouvez trouver : les sacs cabas, les « car sacs », les « bags » et les sacs isothermes. Les « car sacs » sont proposés en version 35 ou 45 litres. Les « bags » sont fabriqués dans des formats variables. On en trouve pour le pain, les liquides, etc. Il ne faut pas oublier non plus les sacs isothermes utiles en toutes saisons et indispensables l’été.

Les sacs cabas, comme tous les autres sacs réutilisables peuvent naturellement être personnalisés. Ils sont disponibles dans tous les coloris. Parmi tous ces sacs réutilisables, il y a sûrement celui qui vous convient. Comme ils sont à la fois très pratiques, très utiles et très beaux, vous aurez bien raison d’être fier de les avoir au bras ou à la main !

Prix

Vous trouverez facilement des promoteurs de sacs réutilisables, en ligne. Une visite sur le site de Vicbag s’impose. Vous pourrez faire de bonnes affaires avec ce fournisseur spécialisé qui vous garantit des sacs bien réutilisables. Les meilleurs sacs à bon prix, resteront bien sûr ceux qui sont en même temps réutilisables et confectionnés avec des matières recyclables.

Le prix d’un joli sac réutilisable varie en fonction des matières utilisées, du volume, des anses, des impressions… Ce prix baisse naturellement en fonction de la quantité commandée. Certains fabricants vendent par lot de 25 sacs. Pour peu que la finition des bordures soit plus soignée, le prix du sac grimpe évidemment.

Garantie

Les matériaux connus pour la fabrication des sacs, sont testés et essayés en laboratoire, avant d’être lancés sur le marché. Ils doivent avoir la certification des normes et approuvés par les autorités compétentes. Les marques apposées sur les sacs, constituent donc une garantie de tous les fabricants à tous les échelons.

Néanmoins, des revendeurs peuvent vous proposer des sacs bons marchés, imitant ceux de marque connue. Ne vous contentez pas de leurs publicités. Ces sacs proviennent souvent de pays qui récupèrent les matières, sans se soucier de leurs origines. Vous ne pouvez vous en rendre compte que lorsque vous constatez par exemple, le rétrécissement de votre sac au premier lavage. La mention NF Environnement ou une mention comparable portée sur le sac réutilisable est la meilleure garantie à prendre avant l’achat d’un sac.

Pour découvrir les larges possibilités de personnalisation de vos sacs, venez visiter notre page produit en cliquant ici.

Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.